Centre d’Études Franco-Russe de Moscou

RUBRIQUES

 

Pour apporter son soutien aux chercheurs et développer son réseau scientifique, le CEFR octroie chaque année des bourses d’aide à la recherche:

 

  • Bourses court séjour (un à deux mois) du CEFR : s’adressent à des doctorants (aspiranty) et jeunes chercheurs (thèse soutenue depuis moins de deux ans), rattachés à un établissement d’enseignement supérieur et de recherche français, belge ou suisse souhaitant effectuer un séjour de recherche en Russie, Biélorussie, Ukraine ou Moldavie, ou rattachés à un établissement russe, biélorusse, ukrainien ou moldave et souhaitant effectuer un séjour de recherche en France. La bourse s’élève à 1000 euros par mois. Il y a deux appels, un à l’automne et le second au printemps.
  • Bourses d’aide à la mobilité (quatre à neuf mois), avec le soutien du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : s’adressent à des doctorants de l’Union européenne, travaillant sur la Russie, la Biélorussie, l’Ukraine ou la Moldavie, souhaitant effectuer un séjour de recherche d’au moins quatre mois dans un de ces pays et ne bénéficiant pas de financement de thèse (allocation ou autre). L’appel est ouvert à l’automne, décision en début d’année calendaire.
  • Bourses Atlas FMSH – CEFR (deux à trois mois) : s’adressent à de post-doctorants (jeunes kandidaty) de Russie, Biélorussie, Ukraine ou Moldavie, souhaitant effectuer un séjour de recherche en France. L’appel est ouvert à l’automne, avec une décision en début d’année calendaire.

Ces aides sont destinées à couvrir en tout ou partie les frais de transport et de séjour. En outre, le Centre assure son aide pour l’obtention du visa vers Moscou ou vers la France et un soutien logistique à Moscou (lettres pour les archives, bibliothèques, mise en contact avec des spécialistes, etc.).

Le Centre insiste sur l’importance, quel que soit le degré d’avancement des recherches, de la présentation de son travail par le jeune chercheur. C’est pourquoi les candidats sélectionnés sont invités à intervenir dans l’un des séminaires réguliers du CEFR et à écrire un working paper pour publication en ligne sur le site dans les Carnets du Centre et pour les boursiers en France également sur le site de la FMSH.

Les conditions et modalités de candidature sont précisées dans chacun des appels (voir ci-dessous).

Nous invitons les jeunes chercheurs à diversifier leurs sources de financement en suivant les appels de bourses existant. Nous attirons notamment l’attention, pour les chercheurs russes de tous niveaux, sur les bourses attribuées par l’ambassade de France en Russie ainsi que sur les différents programmes de bourse de la FMSH.

 

Appel à candidature à une aide à la mobilité (2016)

 

Appel à candidature à une aide à la mobilité

 

(2016)

Le Centre d’études franco-russe (CEFR) propose, avec le soutien du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, des aides à la mobilité pour 2016, d’une durée de quatre mois minimum à neuf mois (en un ou plusieurs séjours se prolongeant en 2017), pour des séjours de recherche en Russie, Biélorussie, Ukraine ou Moldavie. Ces aides sont ouvertes aux doctorants en sciences humaines et sociales originaires de l’Union européenne. (nota bene : à dossier de candidature de qualité égale, nous privilégierons les doctorants ne bénéficiant pas d’un financement de thèse, les candidats en début de thèse et les candidats de moins de 35 ans).

Les candidats doivent être engagés dans une thèse sur la Russie, l’Ukraine, la Biélorussie ou la Moldavie dans l’un des domaines des sciences humaines et sociales (anthropologie, études littéraires et artistiques, histoire, géographie, philosophie, sciences politiques, sociologie etc.). Ils doivent démontrer une bonne maîtrise du russe, écrit et parlé.

Les bénéficiaires de l’aide à la mobilité seront intégrés à l’équipe et à la vie du Centre et invités à participer à ses manifestations scientifiques (séminaires, colloques...). Ils bénéficieront des capacités logistiques du Centre, des opportunités de publication et des liens scientifiques déjà établis.

Les candidats sont invités à envoyer avant le samedi 30 juillet 2016 aux adresses électroniques indiquées dans le document attaché le dossier de candidature suivant, rédigé en français :

-          le formulaire ci-joint,

-          un CV,

-          un calendrier de travail à l’appui de la durée de mission sollicitée,

-          un budget prévisionnel de la mission, indiquant le coût estimé de la mission et le montant demandé au CEFR,

-          les aides obtenues auprès d’autres organismes,

-          deux lettres de recommandation (à adresser directement par leurs auteurs aux responsables)

Les dossiers sont évalués par le comité scientifique du CEFR, en fonction de la qualité scientifique du dossier, de la pertinence du séjour de recherche pour la réalisation de la thèse et de sa faisabilité. Les résultats seront annoncés au courant du mois d’août 2016.